Début du projet de champs écoles au Togo et au Rwanda

Soutenu par la Fédération neuchâteloise de coopération au développement (Latitude 21), le Secaar a initié un projet de champs-écoles au Togo et au Rwanda. Ces travaux sont accompagnés par l’Église Méthodiste du Togo (EMT) et l’Église presbytérienne au Rwanda (EPR). Ces champs écoles devraient permettre de former les producteur-trice-s à la technique « Push-pull ». Cette technique de lutte biologique contre les ravageurs consiste en l’utilisation d’une plante répulsive, le desmodium et d’une plante piège le brachiaria dans les parcelles de céréales (maïs, sorgho, etc.). Les ravageurs sont repoussés hors de la parcelle, puis piégés autour de celle-ci. Ces champs-écoles devraient également permettre d’expérimenter et de former les producteur-trice-s à d’autres pratiques agroécologiques comme le compostage.

Toutes les actualités

Retrouver le Secaar sur Facebook

Le Secaar est un service chrétien travaillant avec un réseau de professionnels exerçant dans de nombreux domaines. Il s'agit d'ingénieurs agronomes et forestiers, de juristes, de théologiens, d'économistes, de comptables etc.

Compétent pour gérer des projets et les évaluer, mais aussi former et soutenir des individus ou des communautés, le Secaar a à cœur de rétablir l'Homme et la Création dans son intégrité.

Le Secaar est une association internationale présente en Afrique et en Europe. Forte de 19 membres et de plus de 15 ans d'expériences, elle est experte en développement global et durable. En savoir plus.